Causerie : "Vivre aux bords des lacs de Savoie à l’âge du Bronze"

Apprenez-en plus sur les palafittes, champs de pieux sous l'eau, qui témoignent de la vie près des lacs de Savoie à l'âge de Bronze. C'est Yves Billaud, ingénieur de recherche à la retraite, qui vous dit tout sur ces milieux fascinants.
Route d'Albertville 74210 Faverges-Seythenex

Infos

Horaires

Vendredi 31 mai 2024 à 20h.

Langues parlées

Français

Galerie

Les palafittes (littéralement "champs de pieux") sont un objet emblématique de l'archéologie subaquatique. Leur découverte au milieu du XIXe siècle a eu un grand retentissement par la quantité et la qualité des objets découverts et s'est traduit dans l'imagerie populaire par le mythe des "cités lacustres".

Des palafittes sont recensés dans l’ensemble de l’arc alpin. Ils se rapportent au Néolithique et à l’âge du Bronze. Ils sont une mine de renseignements pour les archéologues. L’enfouissement et la submersion ont permis la conservation d’objets périssables inconnus sur les fouilles terrestres (vannerie, récipients en bois, etc). D’autres disciplines y trouvent également des sujets d’étude et ont été d’un apport fondamental à la compréhension de ces sites. Les pieux eux-mêmes constituent un chronomètre d’une grande précision. L’étude de leurs cernes de croissance permet de les dater à l’année près. L’analyse des sédiments et de leur contenu, en particulier les pollens, a montré que le niveau des lacs a notablement varié au cours des derniers millénaires en réponse à des modifications climatiques. Ainsi, c’est à plusieurs reprises que de -4000 à -800, les hommes se sont installés sur les rivages lacustres durant les périodes de bas niveau consécutives de phases de réchauffement.

Les palafittes s'avèrent recouvrir une réalité multiple et complexe, dépendante de la période et du lieu, depuis de petits hameaux à vocation agricole jusqu'à de vastes établissements aux activités artisanales. L’illustration en sera donnée à travers les résultats obtenus sur les sites du Bronze final des quatre grands lacs savoyards. En raison de leur état de conservation et de leurs potentialités pour la connaissance des premières communautés agricoles et artisanales, plusieurs de ces sites sont inscrits au patrimoine mondial par l’Unesco dans le cadre du bien sériel et transnational "Palafittes préhistoriques autour des Alpes".

Le conférencier : Yves Billaud est ingénieur de recherche (fraîchement retraité) au sein d’un service du ministère de la culture spécialisé dans les milieux noyés qui gère l’archéologie du domaine public maritime et a un rôle d’expertise et de conseil pour les eaux douces, le DRASSM (département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marine), et responsable du suivi des palafittes UNESCO. Il a une connaissance approfondie de nos grands lacs alpins, de leur histoire, des habitats et artisanats qui se sont développés sur leurs rives. 9 des 111 sites classés répartis dans 6 pays de l’arc alpin se trouvent en Savoie et Haute-Savoie. On peut dire de lui qu’il est passé maître dans l’art de rendre visible l’invisible.

Adresse

Causerie : "Vivre aux bords des lacs de Savoie à l’âge du Bronze"
Route d'Albertville Faverges-Seythenex

Voir itinéraire